Chapitre 2 : Across the Sea

Weezer – Across the Sea

(Encore une fois le contexte de la chanson est bien différent mais je trouve que ça colle plutôt pas mal)

Je dois dire que l’auberge de jeunesse où j’ai dormi 2 nuits (la YHA) était aussi sympa qu’elle était bon marché, bien que carrément envahie par une horde de teutons qui devaient s’imaginer en territoire conquis. Bien heureusement les allemands ont bien changé depuis les invasions barbares et le 3e Reich, et j’ai pu discuter avec eux sans trop craindre pour ma vie. En fait dans leur pays c’est chose courante que de faire une année à l’étranger quand on a 18 à 25 ans. « Die vöyagen forrm lä cheuness » comme le disait déjà Goethe en son temps.

C’est donc avec joie que je me suis joint à 6 Allemands, un Écossais, 2 anglais et un canadien pour une soirée ma foi fort sympathique où il a notamment été question du cliché tenace en Australie et en Nouvelle-Zélande selon lequel les jeunes Français en voyage sont de fieffés voleurs (je suis directement visé parait-il) ainsi que du cliché non moins tenace en Amérique et en Grande-Bretagne concernant la propension des Français à se rendre (la 2nde Guerre Mondiale, tout ça).

Vous vous rappelez du sac que les services de l’aéroport devaient me livrer hier matin à l’auberge ? Mon bus partant à 13h20 sans délai, et le sac en vadrouille n’ayant pas encore montré le bout de son nez, je me suis décidé à 10h à appeler l’aéroport, où l’on m’a expliqué que l’avion dans lequel voyageait mon sac (en business class j’en suis certain) n’arrivait qu’en début d’après-midi. Mais tout est bien qui finit bien : ils n’ont fait aucun problème pour me livrer à Whitianga (qui est quand-même à 2h de route) le soir même.

La route pour Whitianga est plutôt jolie (là encore j’ai plein de photos mais la Wifi est limitée au Motel donc j’irai peut-être à la bibliothèque demain pour les uploader). C’est d’abord l’autoroute Auckland-Hamilton (la seule du pays) qui traverse la banlieue très étalée d’Auckland, puis une autre route à travers des paysages agricoles vallonnés qui ne sont pas sans rappeler la Comté de Peter Jackson. Le trajet comportait une correspondance à Ngatea, petite bourgade paumée au milieu d’une plaine alluviale et dont le seul atout semblait d’être au croisement de 2 routes.

Non vous n'y echapperez pas !

Non vous n’y echapperez pas !

Mais la partie la plus marquante était sans conteste la route traversant les Coromandel Ranges en direction de Whitianga, des montagnes au relief très marqué qui rappelleraient presque les Pyrénées si on n’y trouvait pas des palmiers et des lianes. On est au Nord de l’île et le climat est subtropical. La route rejoint ensuite la côte, très découpée elle aussi avant d’arriver à Whitianga, station balnéaire nichée au creux de la superbe Mercury Bay (je crois que le nom à plus à voir avec le métal qu’avec le chanteur de Queen).

Le Motel est sur la rue principale (qui ressemble un peu à une rue de Western) et est vraiment sympa, murs en bois peints en bleu turquoise (mon sac m’y attendait, l’air narquois, étant arrivé avant moi du fait de mon escale à Ngatea). Le principe est donc que j’y travaille 2h par jour (je nettoie les chambres) avec 5 autres helpers en échange de l’hébergement gratuit, c’est pas mal parce que ça laisse l’après-midi pour aller me balader.

Les 5 autres helpers sont (en ce moment) 4 Chinois et 1 Singapourienne, je dois dire que j’ai un peu eu peur du Péril Jaune au début mais ils sont vachement sympa et cuisinent chinois pour pas cher.

Cet après-midi je suis allé à la poste demander mon IRD Number (indispensable pour pouvoir travailler). Je n’ai pas encore eu trop le temps d’explorer les environs (on est juste allés à quelques kilomètres, à Simpson Beach) mais il y a pas mal de trucs à voir et des marches qui ont l’air sympa dans les environs, je vais pas m’ennuyer !

Allez avec un peu de chance vous aurez les photos demain (enfin, cette nuit plutôt à l’heure française) !

Sur la route
Sur la route
Y a plein de ces arbres partout, je sais pas ce que c'est mais c'est joli
Y a plein de ces arbres partout, je sais pas ce que c’est mais c’est joli
Un palmier dans les Coromandel Ranges
Un palmier dans les Coromandel Ranges

P1030372 P1030373

Là les photos sont prises depuis le bus, j'en aurai des plus belles en marchant !
Là les photos sont prises depuis le bus, j’en aurai des plus belles en marchant !

P1030379

Simpson Beach
Simpson Beach
Whitianga est cachée sur la droite
Whitianga est cachée sur la droite

P1030385

3 plans superposés s'il vous plaît !
3 plans superposés s’il vous plaît !

P1030395

Les petites annonces
Les petites annonces

5 réflexions sur “Chapitre 2 : Across the Sea

  1. Pinto Fatima

    On attend les photos avec impatience, même si avec l’écrit on voyage déjà!
    Actuellement à Toulouse, on a une arrière saison et un temps magnifique, comme disait Souchon « C’est déjà ça » Bises et profites!

    J’aime

  2. Brigitte

    Voilà on réalise bien maintenant que tu es de l’autre côté ! Sympa de t’imaginer dans ce décors.
    Quelle température ? Les 30 heures de voyage n’ont pas entamé ton humour ! Avec Thomas ont s »est fait la réflexion que tu étais un abonné des problèmes de bagage (cf: retour de Sicile !)
    Bises

    J’aime

    1. La température varie un peu mais globalement c’est doux, l’océan empêche qu’il fasse trop froid mais le vent lui peut être assez froid. Une polaire c’est pas mal, sans aller jusqu’au manteau (enfin quand il pleut pas).
      Je ne vois pas de quoi vous parlez ! 😉
      Tout va bien dans la Charente ? Hésitez pas à m’envoyer un mail de temps en temps !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s