Chapitre 21 : Papa Pingouin

Pigloo – Papa Pingouin !

(Un grand moment de musique contemporaine)

Je vous avais quitté sans vous présenter Dunedin ! C’est une des plus anciennes villes du pays, longtemps la plus grande d’ailleurs puisqu’au XIXe Siècle c’est ici qu’était la richesse, l’or exploité dans les montagnes transitant par son port abrité. Elle a accueilli à l’époque un grand nombre de populations écossaises, son nom venant d’ailleurs du nom écossais d’Édimbourg (rien à voir avec les lignées de Númenor donc). Aujourd’hui c’est la 2e ville de l’île du Sud (après Christchurch) et une ville très étudiante.

J’y arrive en bus avec deux Suédois (dont une, Louise, que j’avais rencontrée déjà à Rotorua où on était dans le même dortoir, puis à nouveau dans le bus menant à l’Abel Tasman, et que j’ai retrouvée par hasard dans le bus Wanaka-Cromwell… Elle avait elle-même rencontré l’autre Suédois à Auckland et le retrouve dans le bus de Cromwell à Dunedin… Le monde la Nouvelle-Zélande est petite !).

Cromwell, bourgade anglaise au milieu du désert
Cromwell, bourgade anglaise au milieu du désert

Après s’être baladés un peu dans le centre, on se rend à la villa A, manoir construit à la fin du XIXe Siècle par de riches immigrants et rempli de pièces d’art et d’artisanat ramenés de leurs voyages autour du monde. Beaucoup de belles choses mais surtout une vision intéressante de la vie de l’époque (séparation entre propriétaires et domestiques, entre garçons et filles…). Le soir, on expérimente la vie nocturne étudiante locale.

La gare de Dunedin
La gare de Dunedin

Je ne reste cependant qu’une nuit à Dunedin, après laquelle je me rends au Nord à Oamaru pour un HelpX chez Doug, écossais enraciné en Nouvelle-Zélande depuis 60 ans qui tient un Bed & Breakfast. Il se présente lui-même comme un bon vivant, et ce n’est pas désagréable d’avoir de bons repas, du bon vin et un vrai lit après un moment sur la route. Mon boulot consiste à l’aider à repeindre les fenêtres d’une néo-zélandaise, mais aussi à l’aider dans son apprentissage du français ! Au final, une bonne semaine au calme, son humour parfois un peu particulier étant compensé par la situation de sa maison au sommet d’une colline avec super vue sur la ville.

La ville justement est assez atypique pour une ville néo-zélandaise, le centre est construit en pierre calcaire dans un style victorien néo-classique, les bâtiments sont imposants mais c’est assez beau au soleil. Dans les années 1880, un industriel a eu l’idée de réfrigérer un bateau grâce à la vapeur afin d’exporter du bétail en Angleterre et a fondé la richesse de la ville. Il a ensuite fait venir un architecte d’Écosse qui s’en est donné à cœur joie !

On sent bien que la gloire de la ville est passée, mais des habitants ont profité de cette ambiance spéciale pour développer un univers Steampunk (imaginaire développant un monde uchronique rétro-futuriste où la vapeur serait utilisée au lieu de l’électricité), avec un petit musée et des sculptures dans le parc près du port. Enfin, la ville est également connue pour ses manchots qui viennent la nuit près du port, c’est assez magique mais impossible de prendre une photo, toutes mes excuses !

À peine une semaine plus tard, je repars déjà le 20 Février avec Gaspard, rencontré dans le camping à Cromwell, pour les Catlins et Invercargill ! J’ai trouvé un boulot à Roxburgh dans l’emballage de pommes qui commence début Mars, je visite le Sud dans l’intervalle !

(Je suis actuellement à Invercargill, je n’ai pas vraiment eu le temps de mettre le blog à jour mais je vous raconterai la suite et le roadtrip dans les (superbes) Catlins très bientôt. J’arrive à Roxburgh le 2 Mars)

4 réflexions sur “Chapitre 21 : Papa Pingouin

  1. Fatima

    J’avoue que la musique ça fait un choc! Je m’attendais à un groupe genre métal comme le groupe “Chtonic” que tu nous avais fait découvrir… Pigloo ça me disait rien, et pourtant je connaissais…! ça m’a bien fait rigoler!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s