Épilogue

(english below)

Toulouse. Tadaima. Alors que l’avion amorce sa descente, en voyant les campagnes bien arrangées et les toits de tuiles rouges, on pourrait penser que rien n’a changé. Mais tout est différent.

Cathedral Cove. Tongariro. Cape Reinga. Huka Falls. Abel Tasman. Aoraki. Franz Joseph. Fiordland. Paremoremo. Napier. Roxburgh. Christchurch. 12 Apostles. Bukit Tabur. Singapore. Melaka. Penang. Fuji-San. Miyajima. Yoga. Asakusa. Hiroshima. Cette liste pourrait s’étendre jusqu’à l’infini et toujours n’être rien de plus que des cartes postales oubliées, sans les gens avec qui j’ai vécu ces endroits.

Comment aurais-je pu prédire où ce voyage allait m’emmener ? Le long des routes néo-zélandaises de Whitianga à Albany puis Roxburgh, et de là jusqu’aux jungles (parfois de béton) et food courts de Singapour et de Malaisie et aux temples du Japon, je tenais à remercier chacune des personnes qui ont fait cette année et guidé ma route.

Rencontrer l’autre, c’est aussi se rencontrer soi-même. Le bouillon culturel dans lequel j’ai été plongé en Nouvelle-Zélande est juste incroyablement divers et passionnant. Et pourtant plus on découvre, plus on se rend compte de tout ce qu’il reste à découvrir.

Et maintenant ? Beaucoup de voyages m’attendent, mais voyager n’est pas forcément partir.Je revois aujourd’hui les rues de la ville où j’ai grandi avec un œil neuf ; j’y remarque des choses différentes et suis maintenant à la recherche d’un restaurant malaisien où d’une isakaya. J’espère aussi héberger beaucoup d’entre vous ici à Toulouse : venez et apportez avec vous un bout de Nouvelle-Zélande !

Merci à tous. 🙂


 

Toulouse. Tadaima. Looking through the porthole while the plane is descending towards my hometown, seeing the tidy countrysides and pink roofs, you could say not much has changed. But it feels different.

Cathedral Cove. Tongariro. Cape Reinga. Huka Falls. Abel Tasman. Aoraki. Franz Joseph. Fiordland. Paremoremo. Napier. Roxburgh. Christchurch. 12 Apostles. Bukit Tabur. Singapore. Melaka. Penang. Fuji-San. Miyajima. Yoga. Asakusa. Hiroshima. This list could go on for ever and still be nothing more than faded postcards on a forgotten wall if it weren’t for the people who were there and actually made those moments happen.

It really was an unexpected journey that took me from that blue motel in Whitianga to Albany, down New Zealand roads to Roxburgh, and from then on to Singaporean and Malaysian (concrete) jungles and food courts and at last to Japanese temples, and I wanted to thank every person who made it happen and guided me on the way.

Meeting other people, you meet yourself. Who would have guessed that I would meet so many different cultures in New Zealand ? Yet what I glimpsed only made me realize how much more there was to discover.

What now ? Many journeys lie ahead, but travelling isn’t necessarily leaving home. Walking through the same streets where I grew up, my eyes see things they didn’t use to ; and now they are looking for a Malaysian restaurant or an isakaya. I also hope to host many of you here in Toulouse : come and bring back a bit of that New Zealand feel to this house !

Thanks to everyone 🙂

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s